#BrunschvicgCochet 3 : une théorie non dogmatique de l’objet et de l’objectivité

L'horreur islamique à l'âge des ténèbres ن

Venant après:

https://horreurislamique.wordpress.com/2015/03/03/brunschvicgcochet-2-lesprit-humain-saisi-a-sa-source-la-plus-pure/

Une théorie scientifique, mathématique, des objets et des relations entre eux est née en 1945 (certains disent en 1942), ni Brunschvicg ni Marie Anne Cochet n’ont donc pu la connaître, mais les réflexions que consacre en 1937 Mme Cochet à une conception non dogmatique, c’est à dire qui considère l’objet de notre pensée hors de leur aspect statique et donné une fois pour toutes, mais selon leur dimension dynamique, en mettant l’accent sur leurs relations et leurs transformations, semblent très proches des axiomes et des principes de la théorie des catégories apparue 8 ans plus tard.

En 70 ans cette théorie s’est prodigieusement développée jusqu’à former le cadre universel de la globalité des mathématiques, elle s’est aussi complexifiée en théorie des catégories supérieures (higher algebra, higher category theory) ou théorie des n-catégories auxquelles une page a déjà été consacrée ici:

https://horreurislamique.wordpress.com/la-theorie-des-n-categories/

Ce que l’on appelle les « catégories »…

View original post 1 046 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s