#BrunschvicgRaisonReligion exemple 3 des oppositions fondamentales : « High noon » de Fred Zinneman (1952)

Originally posted on Μαθεσις υνι√ερσαλις οντοποσοφια:

Ce splendide western « Le train sifflera trois fois » (« High noon ») est encore un exemple particulièrement clair de l’opposition fondamentale dont parle Brunschvicg au chapitre 1 de « Raison et religion »:

http://classiques.uqac.ca/classiques/brunschvicg_leon/raison_et_religion/raison_et_religion.html

opposition entre le plan vital (ou moi vital) et plan ou moi spirituel (ou plan de l’Idée).

Rappelons nous l’intrigue, qui est d’une simplicité biblique:

http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Le_train_sifflera_trois_fois

Au début du film, Will Kane (Gary Cooper), shérif de la ville qui doit être remplacé le lendemain par un successeur, épouse une jeune femme quaker Amy (jouée par Grâce Kelly); le mariage vient juste d’être prononcé quand arrive un télégramme signalant que le gangster psychopathe Frank Miller vient d’être libéré et doit rejoindre sa bande par le train de midi pour se venger de Kane, qui l’avait fait coffrer 5 ans auparavant.

Tous ceux qui assistent au mariage le pressent de fuir avec sa femme, puisqu’il n’est plus shérif , et dans un…

Voir l'original 948 mots de plus

#BrunschvicgVFconversion: « Ma nuit chez Maud » d’Eric Rohmer (1969)

Originally posted on Toposophia οντοποσοφια μαθεσις universalis:

ce chef d’œuvre d’Eric Rohmer, « Ma nuit chez Maud », avec Jean Louis Trintignant, Françoise Fabian et Marie Christine Barrault est lié de fort près à l’ouvrage de Léon Brunschvicg:

« De la vraie et de la fausse conversion »

qui est ici:

http://classiques.uqac.ca/classiques/brunschvicg_leon/vraie_et_fausse_conversion/vraie_et_fausse_conversion.html

Ce livre apparaît au cours du film lorsque Jean Louis passe la nuit dans une chambre près de celle de Françoise (parce que sa voiture est bloquée par le verglas) il feuillette ce livre dont la caméra montre le titre bien en évidence, ce qui prouve que ce livre n’apparaît pas par hasard, mais possède une importance essentielle pour le film, voir aussi cet article :

http://www.juanasensio.com/archive/2004/05/17/ma-nuit-chez-maud-eric-rohmer.html

Ce film tourne en effet tout entier autour de la notion de conversion, et autour de Pascal, il se passe à Clermont qui était la ville de Pascal. Mais la mathématique y a aussi une grande importance.
Jean Louis est ingénieur chez…

Voir l'original 597 mots de plus

#BrunschvicgRaisonReligion : pourquoi Descartes est fondamental

Originally posted on Mathesis universalis οντοποσοφια:

J’ai commencé la lecture du chapitre premier de « Raison et religion » :

http://classiques.uqac.ca/classiques/brunschvicg_leon/raison_et_religion/raison_et_religion.html

sur l’opposition fondamental du Moi (ou plan) vital, qui est le Moi personnel (de Persona = masque qui vient de resonare, résonner comme une outre vide, et non pas raisonner et juger comme un esprit) et du Moi spirituel,

Mais rien ne nous oblige à pratiquer une lecture linéaire, et sauter à la fin de ce premier chapitre (page 34 35 du document Word) présente des avantages (mais il faudra ensuite lire tout le chapitre):

« Il importe donc avant tout de nous mettre en garde contre la tendance à incarner et à matérialiser le moi dans le « système clos » d’une chose en soi. Si la vie spirituelle s’ouvre avec la personne, cela ne veut nullement dire qu’elle se ferme sur la personne. Dans l’ordre juridique, lorsqu’il s’agit de créer des rapports entre les hommes, la personnalité constitue…

Voir l'original 899 mots de plus

#BrunschvicgRaisonReligion les oppositions fondamentales : Moi vital ou Moi spirituel

Originally posted on Μαθεσις υνι√ερσαλις οντοποσοφια:

L’ouvrage « Raison et religion », qui date de 1939, est ici:

http://classiques.uqac.ca/classiques/brunschvicg_leon/raison_et_religion/raison_et_religion.html

et la première opposition fondamentale est l’objet du chapitre I (à partir de la page 20).

« Il n’est guère à contester que Dieu a commencé par être imaginé à la ressemblance de l’homme ; pas davantage on ne met en doute que l’anthropomorphisme ait subsisté dans la pensée de nos contemporains, dissimulé seulement par l’euphémisme de l’analogie qui se laisse « ployer à tout sens ». Nous sommes immédiatement amenés à la question d’une portée capitale : l’homme attentif à l’idée qu’il a de soi en tirera-t-il la substance de sa représentation du divin, ou au contraire aura-t-il la force de l’en retrancher pour comprendre Dieu en tant que Dieu ? Et cette question à son tour n’aura de forme précise que si nous envisageons les différentes perspectives où l’homme s’apparaît. A travers l’identité trompeuse du vocabulaire les bases de la religion se…

Voir l'original 652 mots de plus

Simone Weil : des prêtres et prophètes impost(u)eurs aux philosophes-géomètres dont le premier est Thalès

Originally posted on Toposophia οντοποσοφια μαθεσις universalis:

Nous continuons l’étude de « Science et perception dans Descartes » ce mémoire écrit vers 1929-1930 qui a déplu au directeur d’études de Simone Weil : Léon Brunschvicg.

Quand deux étoiles se téléscopent, évidemment ça fait des étincelles….

Quant à moi mon admiration pour le Sage ne concurrencera jamais ma fascination pour « la martienne » (telle que l’appelait affectueusement son maître Alain).

« La Sainte de l’Abîme est plus sainte à mes yeux »

http://classiques.uqac.ca/classiques/weil_simone/sur_la_science/sur_la_science.html

page 2 de l’Introduction

« C’est ainsi que les hommes, bornés à l’interprétation immédiate des sensations, ne s’en sont jamais contentés; toujours ils ont pressenti une connaissance plus haute, plus sûre, privilège de quelques initiés. Ils ont cru que la pensée errante, livrée aux impressions des sens et des passions, n’était pas la pensée véritable ; ils ont cru trouver la pensée supérieure en quelques hommes qui leur semblèrent divins, et dont ils firent leurs prêtres et leurs rois. Mais n’ayant aucune…

Voir l'original 1 026 mots de plus