#CochetBrunschvicg : l’esprit comme universel concret

https://scienceinternelle.wordpress.com/2019/02/02/cochetbrunschvicg-lesprit-est-luniversel-concret/

Publicités

#CochetBrunschvicg Le lieu du présent éternel de la vie de l’esprit est l’Etendue intelligible des Idées

Science internelle Henosophia Toposophia Mathesis universalis

Marie Anne Cochet parle souvent , dans son livre de 1937 « Commentaire sur la conversion spirituelle dans la philosophie de Léon Brunschvicg «  dont le but de ce hashtag est de  donner un commentaire du commentaire, du Présent éternel de la vie de l’esprit qui s’oppose au « présent  chronologique, lieu des corps » :

https://mathesisuniversalis.wordpress.com/la-vie-de-lesprit-et-le-present-eternel/

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/10/22/cochetbrunschvicg-6-la-conversion-de-la-chair-a-lesprit-dans-le-temps-hermetique/

«L’éternel retour de Nietzsche n’est qu’un essai de chronologie pour atteindre et exprimer l’éternité du présent qu’il a certainement ressentie plusieurs fois dans un choc terrible et qu’il a tenté de traduire. Le Temps chronologique ne vient pas vers nous; c’est nous qui le créons pas à pas dans notre marche tangente à l’esprit

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/06/25/cochetbrunschvicg-la-scienceinternelle-comme-connaissance-integrale-gnosis/

« La vie de l’esprit se développe dans un présent éternel. Platon, Spinoza sont nos contemporains car ce qui fut chronologique dans leurs écrits n’est plus que la poussière déposée par le temps sur un tableau…

Voir l’article original 385 mots de plus

Les trois oppositions fondamentales de Brunschvicg à la lumière du couple Idées/idées

Science internelle Henosophia Toposophia Mathesis universalis

Les trois oppositions, ou dualités, explicitées par Brunschvicg en 1939 dans « Raison et religion » :

https://leonbrunschvicg.wordpress.com/brunschvicg-raison-et-religion/

sont :

1 Moi vital/moi spirituel

https://meditationesdeprimaphilosophia.wordpress.com/2015/05/19/brunschvicgraisonreligion-les-oppositions-fondamentales-moi-vital-ou-moi-spirituel/

2 monde imaginaire/monde véritable

https://leonbrunschvicg.wordpress.com/2015/08/03/brunschvicgraisonreligion-seconde-opposition-fondamentale-monde-imaginaire-ou-monde-veritable/

3 Dieu anthropomorphique/Dieu vraiment divin

https://meditationesdeprimaphilosophia.wordpress.com/2015/08/14/brunschvicgraisonreligion-troisieme-opposition-fondamentale-dieu-humain-ou-dieu-divin/

Le Moi vital est celui de l’être humain qui reste sur le plan vital, caractérisé par l’union de l’esprit  et du corps; le Moi spirituel est celui de l’être humain  dont l’esprit est uni à Dieu.

Malebranche décrit au début de la « Recherche de la vérité » les deux unions  mutuellement concurrentes :

«L’esprit de l’homme se trouve par sa nature comme situé entre son Créateur et les créatures corporelles ; car, selon saint Augustin, il n’y a rien au-dessus de lui que Dieu, ni rien au-dessous que des corps[1]. Mais comme la grande élévation où il est au-dessus de toutes les choses matérielles n’empêche pas qu’il ne leur soit uni, et…

Voir l’article original 762 mots de plus

#BrunschvicgRaisonReligion les trois oppositions fondamentales ou les trois axes du mouvement de conversion spirituelle dans « Raison et religion »

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Il y a non pas une, mais trois dualités appelées « oppositions fondamentales » faisant l’objet des trois premiers chapitres de « Raison et religion »:

http://classiques.uqac.ca/classiques/brunschvicg_leon/raison_et_religion/raison_et_religion.html

Ce livre est sorti en 1939, année oùle monde basculait dans la passe la plus dangereuse qu’il ait jamais connue

Les trois dualités opposent :

1 Moi vital et Moi spirituel

https://meditationesdeprimaphilosophia.wordpress.com/2015/05/19/brunschvicgraisonreligion-les-oppositions-fondamentales-moi-vital-ou-moi-spirituel/

2 monde imaginaire et monde véritable :

https://mathesisuniversalis.wordpress.com/2015/08/03/brunschvicgraisonreligion-seconde-opposition-fondamentale-monde-imaginaire-ou-monde-veritable/

3 Dieu anthropomorphique et Dieu divin (Idée de Dieu véritablement adéquate)

https://meditationesdeprimaphilosophia.wordpress.com/2015/08/14/brunschvicgraisonreligion-troisieme-opposition-fondamentale-dieu-humain-ou-dieu-divin/

Ces trois dualités sont combinées ici en une seule, entre plan vital et plan spirituel de l’Idée.

Je m’autorise pour cela d’autres lignes de Brunschvicg, tirées elles aussi de « Raison et religion »

https://leonbrunschvicg.wordpress.com/brunschvicg-raison-et-religion/

«  L’alternative insoluble de l’optimisme et du pessimisme ne concernera jamais que le centre vital d’intérêt; nous pouvons être et à bon droit inquiets en ce qui nous concerne de notre rapport à l’esprit, mais non inquiets de l’esprit lui même que…

Voir l’article original 866 mots de plus

#CochetBrunschvicg #ScienceInternelle le dualisme antagoniste entre Raison et rationalité, objet et objectivité

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Le livre de Marie Anne Cochet s’ouvre , comme de juste puiqu’il s’agit du « commentaire sur la conversion spirituelle dans la philosophie de Léon Brunschvicg » sur un des principes fondamentaux de cette philosophie qui est une « connaissance intégrale », « savoir, la distinction entre la notion seconde d’un objet refermé sur lui même, qui implique l’immuabilité dogmatique de ce qui est considéré, et celle d’objectivité, qui désigne une opération nécessairement préalable, qui demeure progressive , établissant une convergence des lignes de connaissance diversement engendrées vers un centre commun »

« La même opposition se retrouve entre la Raison, fixée par ses propres lois, et la rationalité, incessante organisation du multiple en relations de connexion; et , encore, entre la croyance , prisonnière d’elle même, étouffant ainsi l’élan qui l’a suscitée , et la tendance désintéressée vers la vérité , entraînant à un perpétuel effort de vérification, purifiant l’esprit de ce qui lui est étranger…

Voir l’article original 1 145 mots de plus