L'horreur islamique à l'âge des ténèbres ن

Il est impossible de surestimer l’importance de ce petit texte, datant du 24 mars 1928, dont j’ai déjà parlé ici :

http://horreurislamique.wordpress.com/2012/10/12/brunschvicg-nira-pas-au-paradis/

et qui se trouve ici sous le titre « La querelle de l’athéisme » (à partir de la page 180):

http://classiques.uqac.ca/classiques/brunschvicg_leon/vraie_et_fausse_conversion/vraie_et_fausse_conversion.html

la discussion entre Gabriel Marcel et Brunschvicg culmine à mon avis page 220 et 221 avec l’opposition tracée par Brunschvicg entre l’univers de l’intelligence (scientifique et philosophique) , permettant seul en sa dimension de vérité la communion des consciences qui est LA religion, et l’univers de l’imagination sensible qui était celui de la cosmologie traditionnelle (avant le changement d’axe de la vie religieuse dû à l’émergence de la physique mathématique au 17 ème siècle européen) propre aux civilisations « traditionnelles » (musulmanes, juives, asiatiques) et que René Berthelot appelle « astrobiologie », qu’il situe comme un stade intermédiaire entre les conceptions propres aux peuples sauvages et celles propres à la science moderne :

View original post 1 981 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s