Jean-Michel Le Lannou : » Un temple pur » ( Léon Brunschvicg lecteur de Spinoza)

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis : plan vital -ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Le texte de cet article remarquable est ici en version intégrale:

http://books.openedition.org/psorbonne/212?lang=fr

« La raison seule doit être reconnue comme émancipatrice. Léon Brunschvicg l’affirme en s’opposant à la critique du rationalisme, à celle de l’universalité dénoncée comme abstraite, par les philosophies de la vie et le mouvement de « retour au concret » qui se développent en cette fin de xixe siècle1. Être libre, c’est être gouverné par la raison seule. Mais de quoi précisément émancipe-t-elle ? Que signifie raison seule ? Comment et par qui la puissance de la raison est-elle énoncée ? – Par Spinoza.

2Léon Brunschvicg se reconnaît idéaliste, déclare son insatisfaction à l’égard du criticisme, et se dit spinoziste. N’est-ce pas paradoxal ? Que fait donc Spinoza dans l’idéalisme ? Qui y devient-il ? »

Un début en fanfare qui rappelle plusieurs thèmes mentionnés ici depuis le début.

Prenons le temps de savourer le caractère inouï de…

View original post 3 136 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s