L’année 1939, frontière et limite, en deux films et un livre

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Cette année 1939 nous fascine parce qu’elle sépare deux mondes, celui d’avant, et celui d’après qui est encore le nôtre : c’est cela que nous savons, et que ne savaient pas les personnes figurant dans le film amateur de Marcel Grégoire tourné en août 1939 :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2020/05/17/marcel-gregoire-huit-jours-en-bretagne-film-amateur-1939/

A ce titre, 1939 est analogue à 1619, 320 ans plus tôt, année des songes de Descartes, ligne de démarcation des Temps du cartésianisme :

https://renatuscartesiusmathesisuniversalis.wordpress.com/descartes-la-ligne-de-demarcation-des-temps/

Et , comme l’écrit Thomas Mann, à propos de l’avant 1914, et de l’histoire contée dans «  La montagne magique »:

»cette histoire de Hans Castorp remonte à un temps très lointain, elle est en quelque sorte  d’une précieuse rouille historique et il faut absolument la raconter sous la forme du passé le plus reculé… il en est d’elle comme il en est aujourd’hui des hommes : elle est beaucoup plus âgée que son âge, son…

Voir l’article original 1 036 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s