Léon Brunschvicg : la relation entre le mathématique et le physique

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

ce texte est le II c du tome 3 des Écrits philosophiques : science et religion

http://classiques.uqac.ca/classiques/brunschvicg_leon/ecrits_philosophiques_t3/ecrits_philosophiques_t3.doc#ecrits_t3_II_C

Il explicite la révolution spirituelle  apportée par la relativité , c’est à dire l’unité sans endroit ni envers de la mathématique et de la physique, comme le fait l’extrait du « Progrès de la conscience «  qui faisait l’objet du dernier article :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/05/04/leon-brunschvicg-les-conditions-du-progres-spirituel-dans-la-theorie-de-la-relativite/

sujet qui était déjà celui de la conférence d’Einstein le 6 avrîl 1922:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/04/25/conference-deinstein-a-la-societe-de-philosophie-le-6-avril-1922/

Cette unité marque l’avènement de la pensée moderne depuis Descartes, qui signifie aussi le retour à la spiritualité pure de Platon : c’est la raison pour laquelle tout retour en arrière par rapport au « style classique » de la physique, atteint avec la relativité , est aussi un recul par rapport à l’idéalisme platonicien. Et de tels retours en arrière sont visibles chez Joseph de Maistre, mais sont moins grave que celui enregistré à…

Voir l’article original 914 mots de plus

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s