#BrunschvicgPCPO 3 : Grèce ou barbarie

L'horreur islamique à l'âge des ténèbres ن

Venant à la suite de

https://horreurislamique.wordpress.com/2015/01/18/brunschvicgpcpo-2-homo-faber-et-homo-sapiens/

Nous continuons à lire l’introduction au « Progrès de la conscience dans la philosophie occidentale »:

http://classiques.uqac.ca/classiques/brunschvicg_leon/progres_conscience_t1/progres_conscience_t1_intro.html

où nous avons déjà rencontré cette citation de Louis Weber:

« Mais la curiosité scientifique et la discipline corrélative n’ont pas fait, pendant l’antiquité, d’adeptes en dehors du monde grec, qui est ainsi resté séparé des barbares par des différences intellectuelles beaucoup plus profondes que des accidents de religion, de coutume et de mœurs  »

Cette constatation, qui est celle de tous les historiens sérieux, est indubitable ; l’esprit grec, qui imprègne l’homme suivant Platon et suivant Descartes, c’est à dire l’homme occidental:

https://horreurislamique.wordpress.com/lhomme-occidental/

est absolument distinct, séparé, de manière bien plus radicale que ne l’est ISRAËL des « nations », de celui des autres peuples de l’antiquité: il y a d’une part la Grèce, et d’autre part les « restes du monde », les non-grecs, les barbares.

Et c’est en Grèce que…

View original post 320 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s